Cette exposition photographique est accompagnée d’une conférence (durée environ 1 h 15) dans laquelle je propose d’emmener l’auditoire dans un univers qui lui est probablement inconnu, celui de l’histoire crétoise et des légendes et croyances populaires encore très présentes sur cette île de Méditerranée.
Pourquoi associer une conférence et une expo photo ? La conférence aurait peut-être pu suffire sans l'expo ; l’exposition ne nécessitait peut-être pas d’explications supplémentaires dans une conférence ?
Et bien, de mon point de vue, si l’expo photo peut très bien « vivre sa vie » de manière autonome, le complément d’éclairage d’informations et d’anecdotes apporté par la conférence est un réel atout pour mieux comprendre ce qui m’a incité à entreprendre ce travail de longue haleine. A l’inverse, la conférence sans l’expo photo ne permet pas d’apprécier à sa juste valeur le travail photographique effectué.
« Une photo parle tout de suite, il n'y a pas besoin d'explications, tout le monde comprend la même chose. » disait Yann Arthus-Bertrand
J’ai souvent pensé de cette manière, pourtant, rien n’est moins sûr. Certes une photo d’arbre restera toujours une photo d’arbre et pas celle d’une bicyclette. Par contre pour ce qui est du contexte dans lequel la photo a été prise, pourquoi cette photo précisément et pas une autre, pourquoi sous tel angle, personne n’en aura la même approche ni la même compréhension. Ni la même envie de le savoir d’ailleurs.
Ainsi, souvent dans bon nombre d’expos photo, des cartels apposés près des photographies viennent préciser tel ou tel lieu de prise de vue, telle ou telle information sur le sujet représenté ou indiquent le titre de la photo, peut-être la seule donnée vraiment essentielle. Certes, on peut très bien se passer de ces informations, la photo parle d’elle même comme dirait YAB. Mais pour certaines séries, ces précisions géographiques, temporelles, historiques complètent la photographie et l’enrichissent.
Présenter une conférence qui développe le thème abordé en photographie permet aussi une meilleure compréhension du travail – qui n’est bien souvent pas seulement photographique – mené par l’auteur.
J’avais déjà procédé de cette manière avec une précédente série – réalisée également en Crète – dont le thème était l’île de Spinalonga , la célèbre « île des lépreux » (galerie "Spinalonga" sur ce site). Une conférence – dans laquelle je rappelais l’histoire de la Crète, l’histoire de la lèpre en Crète, et les conditions de vie des malades déportés sur cet îlot – venait compléter la quarantaine de tirages noir et blanc exposés.
Cette expo-conférence a su rencontrer son public puisque lors d’une présentation à Nantes, les organisateurs m’ont demandé d’en enchaîner deux à la suite.
Pour la présente exposition, il m’a donc paru indispensable de coupler, une nouvelle fois, les photos avec une conférence. Nous y parcourrons ensemble le centre et le nord-est de la Crète, nous visiterons des monastères, nous marcherons dans les oliveraies, traversons des villages et nous entrerons dans des sites archéologiques pour terminer attablés dans une taverne.

Êtes-vous prêt(e)s à me suivre ?

Jean-Pascal Biville
Cette exposition était prévue (après plusieurs reports) en avril-mai 2021 au Château de Reviers.
C'était sans compter sur les différents couvrecon-finements-feu et notamment sur le dernier en date qui a interdit tout déplacement au delà de 10 km jusqu'au 2 mai.
Donc expo annulée et reportée au mois de juillet 2021.

Back to Top